Aller au contenu principal

Allegories du travail

 
 

A Couriot, 3 expositions inaugurées dans le cadre de la 10e Biennale international Design 2017 et prolongées jusqu'en septembre 2017 !

Consultez
l’agenda des évènements

AccueilLes ÉvènementsTravail, quand tu nous tiens !

Exposition temporaire / Installations artistiques

Travail, quand tu nous tiens !

du 10 août 2017 au 30 septembre 2017

Travail, quand tu nous tiens...
Allégories du travail / 1850-2017 / Saint-Étienne Métropole

Du 9 mars-30 septembre 2017
Commissaire d'exposition : Philippe Peyre, directeur du Puits Couriot / Parc-musée de la mine / Ville de Saint-Étienne
Scénographie : Gulliver Design
Photographies : Florian Kleinefenn

Murs peints et ronds-points, bâtiments publics, monuments, églises et cimetières, mais aussi tags et allégories de l'underground d'aujourd'hui : les figurations du travail sont nombreuses dans notre environnement quotidien. Elles nous parlent de notre lien au travail et de sa place dans nos vies.
Du travail, emblème du monde industriel du 19e siècle et des utopies qui l'accompagnent, aux allégories d'aujourd'hui présentes sur les plaques de nos morts ou au cœur de nos ronds-points, l'exposition du Puits Couriot invite à une balade au gré du territoire/laboratoire qu'est Saint-Étienne pour réfléchir aux mutations du monde et aux sens des interrogations qui sont les nôtres.

Le monde comme entrepôt de livraison, 2016.

Commissaires d'exposition : Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon
Installation vidéo, multi projections, couleur, 16/9.

Dans les salles du Musée de la mine, Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon insèrent des projections vidéo tirées de leurs films récents. Entre les impressionnantes machines industrielles arrêtées du puits Couriot se glissent des images d’entrepôts automatiques – un monde qui rêve de fonctionner sans l’homme – et, en parallèle, des chercheurs partis dans la forêt pour réinventer la société – des hommes qui cherchent à fuir ce monde.

Biographies
Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon
www.nogovoyages.com
Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon travaillent ensemble depuis 2005. Ils proposent des expériences de modes de vie alternatifs qui tentent de concilier vie primitive et internet, interrogent le travail et sa mutation en poudre, enquêtent sur les lieux physiques d'internet. Ils collectionnent les images d’une guerre soluble dans les danses de clips et de caméras embarquées et sondent l’inconscient de lieux cherchant à évacuer leurs névroses.

Berceau Miraculeux des Chasseurs Cueilleurs

Anonymes 2017
Matériaux : bois, acier, Xantia, bâche, peinture, bande son chant nuptial.

Je ne sais pas où est né le design, certainement pas à Saint-Etienne. Ni à Paris. Pas plus qu’à Londres, à Tokyo ou à New York. Je ne sais où mais je sais quand. Cela se passait au début du néolithique lorsqu’un groupe d’hommes et de femmes s’organisait pour un mode de vie collectif. En cette période lointaine, quand se posait la question d’arbitrer les choix techniques de la communauté, alors, l’observation – attentive – des pratiques, la proposition – débattue – des solutions, et leur mise en forme – réversible – se réalisaient par ce qu’on dénommerait plus tard le design.

Je ne sais pas ce que deviendra le design. Ce que je sais, c’est qu’il restera plus tard des objets « parfaits en leur temps » devenus épaves, devenus énigmes anthropologiques, souvenir probablement heureux d’un break rouge pour pic-nic en famille.

Le berceau miraculeux des chasseurs-cueilleurs est un chant tribal à décrypter plus qu’un véhicule, une chambre nuptiale pour procréer un groupe d’enfants sauvages, un bricolage venu du néolithique pour constituer un groupuscule désirable, ici, aujourd’hui, en plein chaos.

Informations pratiques

Le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi matin et les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre et 25 décembre.

Accueil et réservation au 04 77 43 83 23

Prochains événements

Publication à venir

Le travail de recherche mené pour réaliser l'exposition Travail, quand tu nous tiens ! fera l'objet d'une publication à paraître fin 2017